din-al-qayyim.com

Logo
Logo

De la condamnation de la vanité

In Stock

7,00 

C’est dans la vigilance (tayyaqud) et la perspicacité (fitna) que réside la clef du bonheur. La vanité (Ghurûr) et l’insouciance (ghafla) sont la source de l’infortune (shaqâwa).

Partager:

Description

C’est dans la vigilance (tayyaqud) et la perspicacité (fitna) que réside la clef du bonheur. La vanité (Ghurûr) et l’insouciance (ghafla) sont la source de l’infortune (shaqâwa). Il n’y a pas plus grand bienfait de Dieu à l’égard de Ses serviteurs que la foi et la connaissance, et pas d’autre moyen de parvenir à Lui que l’épanouissement des poitrines par la lumière de la clairvoyance (basîra), tout comme il n’y a pas plus grand châtiment que la mécréance et l’insoumission, et rien qui n’incite à elles sinon l’aveuglement du cœur par l’obscurité due à l’ignorance.

  • Abu Hamid al ghazali

    Abû Hâmid al-Ghazâlî naquit à Tûs en 450/1058. Surnommé de son vivant Hujjat al-islâm (la Preuve de l’Islam), il marqua profondément les sciences religieuses et la spiritualité musulmane. Son ouvrage majeur est Ihyâ’ ‘ulûm al-Dîn dans lequel il traite de l’ensemble des sciences religieuses en 40 livres. Il mourut dans sa ville natale en 505/1111.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De la condamnation de la vanité”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *